« Vous représentez la moyenne des 5 personnes que vous fréquentez le plus souvent »

Jim Rohn

J’ai souvent entendue cette citation sans y prêter réellement d’attention car pour moi cela signifiait de tout  balayer dans sa vie ou au contraire se réjouir d’être bien entourée, c’était un concept figé.

Je suis une femme hypersensible et j’ai toujours pris très à cœur les réflexions, les pensées voire les émotions des personnes de mon environnement. Je me suis longtemps construite autour de cela me laissant baigner ou même absorber par ce qu’elles dégageaient. Cela fait souvent sourire car « je suis une preneuse de tics ».

Quelques jours passés avec un proche, un collègue … et me voilà empreinte de ses tics vocaux à tour de « tu vois ce que je veux dire », « quoi », …. Il m’a fallu du temps pour me rendre compte qu’au-delà des mimiques, je m’imprégnais également de l’atmosphère et des émotions… au point de frôler le burn-out il y a quelques années.

Je voyais surtout ce qui n’allait pas, je devenais négative alors que je suis d’un tempérament  positif. Je me suis surprise un soir à péter les plombs sur les enfants et mon conjoint pour une énième boulette !!! Sauf que les premières ne venaient pas d’eux mais de ma journée de travail, enfin surtout de mon ambiance de travail: 

Mon environnement impactait mon état d’esprit!

Cette soirée fut  un déclic : J’ai pris  conscience que mes relations personnelles et professionnelles m’influençaient beaucoup plus que ce que je croyais. En effet, chaque fois que nous côtoyons une personne, nous sommes influencées par sa manière de penser et d’agir. Cet entourage a donc un impact immédiat sur nous et donc sur notre vie. 

Dans nos fréquentations, nous avons toutes des personnes qui :

  • Nourrissent de positif et nous rendent heureux
  • Boostent, nous donnent envie de nous dépasser et de nous faire grandir
  • Rendent lourd voire nous aspirent notre énergie
  • Font douter, craindre voire veulent briser nos rêves

Notre entourage défaitiste nous décrit souvent un monde rempli de doutes, de craintes, de problèmes insurmontables où tout est labeur et contrainte.

Notre entourage optimiste, nous décrit un univers de possibilités, d’opportunités, de moments à savourer ou de  difficultés à surmonter pour en sortir grandit !!

 J’ai compris à ce moment là qu’il ne s’agit pas de faire un ménage dans sa vie et de balayer ses relations mais d’être consciente de l’influence déterminante qu’elles peuvent apporter à la direction que nous voulons donner à notre vie.

Il s’agit de nous  honorer et de nous respecter en étant et en devenant la personne que nous souhaitons être !!

Les personnes ne sont pas volontairement « déprimant », « briseurs de rêves », ils nous expriment simplement leur vision de la situation selon leur expérience, leur réalité, leurs croyances. C’est là qu’il est important de faire la part des choses car l’opinion des autres reste leur opinion, elle est leur vérité et nous ne sommes pas obligées d’y croire ou d’y adhérer.

En étant consciente de cette réalité, cela devient plus facile de prendre du recul et de moins se laisser envahir par les visions et les émotions négatives des autres.  Cela permet également de choisir les personnes à qui confier ses initiatives et ses nouvelles idées car nous savons qui va nous encourager et qui ne le fera pas.

Une fois nos initiatives amorcées et notre confiance augmentée, nous pouvons au bon moment les communiquer aux autres, sans pour autant mettre en péril ce qui nous tient à cœur. C’est ce que je fais aujourd’hui dans ma vie personnelle et d’entrepreneur. Je sais à qui confier mes questionnements pour avoir un regard soutenant, non jugeant mais objectif et perspicace ! J’ai déjà mes propres doutes à gérer …

Alors j’ai commencé petit à petit à créer le climat dans lequel je souhaitais évoluer et regarder les personnes avec lesquelles je passais le plus de temps !

  • Qui sont elles ?
  • Que font elles ?
  • Quelles sont leurs valeurs ?
  • Quel type de relation avons-nous ? A-t-elle toujours été comme cela ?
  • Qu’elle influence ont-elles sur moi ? en citant 2/3 qualificatifs  (positif, heureux, démoralise, perte de confiance…)

Après cette observation, j’ai pu prendre conscience de leur impact sur ma vie. Je peux aujourd’hui  prendre plus de recul, moins me laisser envahir et faire des choix plus éclairés. Il ne s’agit toujours pas de faire du ménage dans ses relations mais d’avoir une vision bienveillante avec soi même.

Si j’ai une semaine avec des choix importants qui m’attendent, est ce que j’accepte le resto avec cette amie qui voit souvent le verre à moitié vide plutôt que plein ? Est ce que je décide de me laisser prendre par le doute ? Ou je décale le resto à la semaine suivante quand je serai plus ancrée avec moi-même et que nous pourrons profiter pleinement de ce moment !!

De même quand je viens d’avoir une superbe journée et que je rentre à la maison emplie d’énergie et de positif et que à peine mes chaussures retirées et mon sac à main posé, j’entends  des énervements, des cris…

Je prends 5 seconde pour ancrer en moi et imprimer ces sensations de positif pour ne pas qu’elles s’envolent en 10 secondes top chrono !!

  • Je fais le choix de garder à distance les personnes toxiques de mes relations  même si cela n’est jamais facile.
  • Se respecter, c’est aussi savoir dire non à ce qui est à l’encontre de ses valeurs. Nous pouvons absorber les difficultés, les soucis des uns et des autres et heureusement !!
  • S’entraider et se soutenir dans les moments compliqués et lourds de la vie de chacun. Mais cette relation ne doit pas être à sens unique au risque de devenir le miroir de cette personne !

Aujourd’hui, je connais les 5 personnes avec qui je suis le plus souvent et comment chacune influence ma vie. Je sais où aller chercher de la ressource, de l’apaisement, de la motivation, du recul … Je sais également comment soutenir chacune dans ce qu’elle est. C’est un enrichissement mutuel !!

Et vous,  savez vous qu’elles sont ces 5 personnes ? Savez vous quelle influence ont-elles sur votre vie ?

Suivez, Partagez, Commentez

Laisser un commentaire